Gestion des actifs institutionnels, surmonter les enjeux

Publié le par Emilie Puissante

La délégation de gestion est souvent présentée comme une réponse à la crise et à la réglementation. Mutuelles, caisses de retraite et de prévoyance, associations et fondations se montrent de plus en plus intéressées par ce système, même si les appels d’offres restent modérés en France par rapport à d’autres pays européens. Quels sont les services proposés ? Quels avantages offrent-ils ?

Une offre adaptée aux institutionnels


Le rôle de la banque ou de la société chargée de la gestion d’actifs institutionnels consiste à choisir les meilleurs investissements en tenant compte des besoins et des contraintes statutaires et réglementaires. L’accent est mis sur le contrôle des risques, l’obligation de performance et un reporting adapté. Une connaissance et une expérience pointues de l’environnement financier est indispensable. 

Les produits proposés se déclinent en conseil en allocation et gestion d’actifs, contrôle des risques et reporting personnalisé. La transparisation des positions constitue un élément clé d’une gestion responsable. 

Les acteurs qui interviennent dans ce domaine font appel à des équipes à même de répondre aux problématiques particulières des institutionnels. Seule une expertise spécifique et un dialogue efficace avec le client institutionnel permet d’élaborer une stratégie optimale et réactive, tenant compte des contraintes réglementaires, fiscales ou comptables.

Des solutions en réponse à un environnement mouvant


Il semble bien qu’il y ait dans le domaine de la gestion des actifs un avant et un après crise. Il est vraisemblable que les institutionnels se tournent de plus en plus vers la délégation via des OPCVM ou en lançant des appels d’offres en vue de choisir des gérants de mandats ou de fonds dédiés. Leur comptabilité devrait d’ailleurs s’en trouver simplifiée.

La délégation de gestion (Asset management) constitue donc une solution rassurante dans un contexte de rendements faibles, de marchés de plus en plus complexes et volatils et de réglementations de plus en plus contraignantes (normes IFRS, Solvabilité II). Le client institutionnel n’est plus seul dans la prise de décision, des experts peuvent lui proposer des solutions de gestion multi-active, des solutions dédiées ou une gestion de transition en vue d’un changement de portefeuille. 

Les clients institutionnels n’ont pas tous les mêmes besoins. Pour l’un il faudra dynamiser ses placements, pour un autre, l’accent sera plutôt mis sur la diversification ou la recherche de performance. A chaque fois il faut concilier présence internationale et connaissance fine du marché européen. Afin de sécuriser les investissements, des solutions de gestion en fonds multi-actifs peuvent être proposées. Cette approche permet de diversifier les styles de gestion de façon dynamique et flexible. 

Suivant les besoins, des stratégies de diversification ou alternatives peuvent être proposées, voire des investissements sur des marchés émergents ou socialement responsables (IR et ISR).