Finance : gestionnaire de patrimoine

Publié le par Emilie Puissante

Le secteur financier est un milieu complexe et qui évolue rapidement chaque jour. Un des métiers disponibles dans ce domaine c'est le conseiller en gestion de patrimoine. Comme le titre l'indique, la nature de ce métier implique d'avoir d'excellentes compétences d'administration entre autres car il faut notamment effectuer un bilan patrimonial (donc analyser et répertorier l'ensemble des biens) et un bilan fiscal du client.

La communication avec le client est primordial dans ce secteur d'activité. Le gestionnaire devra faire appel à son sens de l'écoute car la prise en compte des demandes, des attentes et des interrogations du clients est essentiel pour cerner le niveau de risque auquel ce dernier est prêt à exposer pour bâtir ou diversifier son portefeuille.

Suite à cela, le gestionnaire devra s'appuyer sur son expertise pour proposer au client les produits financiers ainsi que les solutions de gestion qui conviendraient le mieux dans son cas spécifique. Chaque client étant unique, le gestionnaire devra faire attention à tous les détails lui permettant de lui préconiser, aux différentes étapes de sa vie, un moyen pour optimiser son patrimoine que ce soit des solutions pour accroître ses revenus, pour financer un projet, assurer les membres de sa famille, prévoir sa retraite ou encore transmettre son patrimoine.

Le gestionnaire devra aussi pour cela, de former continuellement et se tenir au courant des évolutions du marché boursier, du secteur immobilier et fiscal pour pouvoir guider son client au mieux. L'expert devra établir une relation de confiance avec son client afin qu'il soit également au courant des événements en relation avec la vie de famille du client qui pourraient avoir un impact sur la gestion de son patrimoine.

Le métier de gestionnaire de patrimoine demande évidemment plusieurs compétences pour pouvoir gérer la fortune d'autrui avec professionnalisme et efficacité. Le gestionnaire doit avoir des compétences solides dans de nombreux domaines y compris la fiscalité, les produits financiers, le droit de famille et l'économie.

Le gestionnaire de patrimoine peut mettre ses compétences au service d'une entreprise spécialisée dans la gestion de patrimoine, d'une étude de notaires ou encore d'une banque privée.